Evénements

2ème édition du colloque international sur les bibliothèques et archives à l’ère des humanités numériques

Paris, France

Objectifs

Pour sa deuxième édition, le colloque CIBAHN (Bibliothèques et Archives à l’ère des humanités numériques) se tiendra à Paris, les 3, 4 et 5 octobre 2018.

Avec la mutation numérique que nous vivons aujourd’hui, l’archivage des documents connaît un regain d’intérêt remarquable. Toutes les questions qu’on se posait sur le long terme sur la gestion des collections et des ressources se posent aujourd’hui sur le court terme. Ainsi les producteurs et consommateurs partagent les mêmes outils technologiques liés à la transmission et à la préservation des contenus. Ceci dit que les usagers du numérique ne sont pas seulement concernés par la communication des documents dans l’espace de leur activité sociale, administrative et économique, mais aussi par la pérennisation de la transmission de ces mêmes documents.

L’usager du numérique est ainsi confronté à des problèmes liés aux spécificités des formats adoptés, à la question de confiance aux supports, à la conservation à long terme des records. Tout cela pose un certain nombre de défis d’ordre technologique et procédural concernant l’intégrité et l’authenticité des contenus dont la présomption doit être étayée par des preuves. En plus les notions d’intégrité et d’authenticité ne concernent plus la trace matérielle seulement, mais aussi le fait de permettre son exploitation technique dans le but de reconstruire le contenu. D’autre part, la pérennité des documents est actuellement dans l’impasse : « le numérique consacre l’information et intronise la donnée, au détriment – symbolique au moins – du document » (Hiraux, 2016)

Ces problèmes deviennent d’autant plus importants quand les objets informationnels véhiculés aujourd’hui en majorité par les réseaux sont de plus en plus multimédias, de plus en plus évanescents et de plus en plus difficiles à définir leurs statuts (public et privé).

Cette réalité virtuelle pose d’autres défis au niveau de la formation des spécialistes de la mémoire, bibliothécaires, documentalistes et archivistes qui, formés souvent à traiter des documents clairement identifiables, se voient aujourd’hui réunis au niveau des pratiques et solidaires au niveau des missions. Ces spécialistes sont de plus en plus mal à l’aise dès qu’il s’agit des « objets connectés » sur le net. Ils sont appelés à tout repenser dans cet environnement extrêmement fluant.

Nous proposons dans cette deuxième édition du colloque une suite de réflexion sur toutes ces questions liées aux avancées technologiques de diffusion, de mise en valeur et de pérennisation des contenus à l’ère des humanités numériques et de leur impact sur le métier du spécialiste de l’information tant au niveau professionnel, que culturel et social. Nous proposons également de mettre à plat les compétences nécessaires pour ces nouveaux « architectes de l’information » (Salaun & Habert, 2015), et enfin quel rapprochement faisons-nous entre les différentes spécialités de l’information à savoir, l’archivistique, les sciences de la documentation et des bibliothèques, l’édition, l’informatique, le multimédia, etc. dans cette révolution « Big Data ».

...

CIBAHN 2018