L’intégrité scientifique : parlons-en !

29 janvier 2016 - Bordeaux, France

Publié le 26 novembre 2015, par Thérèse Hameau

Présentation

L’intégrité scientifique est une valeur fondamentale dont la défense nécessite vigilance et exigence de la part de l’ensemble des acteurs de la recherche.

La production de connaissances fiables, reproductible et enrichissantes requiert rigueur et exigence intellectuelle et morale. Au-delà des fraudes avérées, des manquements à l’intégrité scientifique sont souvent tolérés, voire acceptés par les milieux de la recherche : sélection des résultats expérimentaux en fonction des idées préconçues, fractionnement des données pour augmenter le nombre des publications, omission de résultats antérieurement publiés, utilisation de tests statistiques inappropriés, etc. Ces fautes, vénielles en apparence, acceptées subrepticement et passivement par les milieux de la recherche, doivent être prises au sérieux car elles ouvrent la porte à des comportements plus graves. Certains chercheurs ne résistent pas aux forces considérables engendrées par la compétition, la nécessité d’obtenir des financements, de publier, de valoriser ou de communiquer sans limites.

Des mesures de bonnes pratiques ont été identifiées pour s’opposer aux inconduites : disponibilité et accès pour tous aux données sources ; protocoles détaillés revus par des pairs ; respect des collaborateurs ; information des personnes se prêtant aux recherches cliniques ; allocation explicite de la paternité des travaux ; respect de l’indépendance vis-à-vis des financeurs ; évitement ou à tout le moins déclaration des conflits d’intérêts.

...

Le site de la conférence