Dariah : une première étape franchie

Publié le 31 octobre 2012, par Thérèse Hameau

Début octobre, la France a officiellement soumis le projet Dariah - Digital Research Infrastructure for Arts and Humanities, à la Commission européenne. Son cadre est nouveau : ce sera celui d’une organisation internationale européenne, dont la forme juridique est celle d’un ERIC (European Research Infrastructure Consortium). Seront membres de cette structure non des institutions mais des Etats ou des organisations internationales. Dariah-ERIC devrait être officiellement créé au printemps prochain.

Le projet Dariah se donne pour objectif de bâtir une infrastructure numérique rassemblant les différentes initiatives en matière d’humanités numériques au niveau européen.

Le projet sera co-piloté par l’Allemagne, les Pays-Bas et la France. Outre ces trois pays, devraient s’y associer l’Autriche, le Danemark, l’Irlande et la Slovénie. D’autres pays ont manifesté leur intérêt mais leur engagement fait toujours l’objet de discussions (Belgique, Croatie, Grèce, Lituanie, Luxembourg, Royaume-Uni notamment). Des institutions italienne et suisse en seront les partenaires associés.

La construction de l’infrastructure proprement dite est à la charge de 4 Centres virtuels de Compétence (Virtual Competency Centres - VCC), qui sont des centres internationaux, interdisciplinaires et multi-institutionnels :
• VCC1 : e-infrastructure
• VCC2 : Reseach and Education
• VCC3 : Scholarly Content Management
• VCC4 : Advocacy
La France est co-responsable avec les Pays-Bas du VCC3. Chaque pays peut inscrire sa participation dans un ou plusieurs VCC.

...

Le communiqué de presse