• Accueil
  • Evénements
  • Penser l’écosystème des données. Les enjeux scientifiques et politiques des données numériques

Penser l’écosystème des données. Les enjeux scientifiques et politiques des données numériques

14 février 2013 - Paris, France

Publié le 16 octobre 2012, par Thérèse Hameau

Argumentaire (extraits)

Les moyens de traitement traditionnels paraissent insuffisants face à ces « grandes masses de données » (Big Data) qui demandent un renouvellement de la réflexion sur les processus d’extraction, de stockage (grilles, informatique en nuage...), de traitement, de partage, d’analyse et de visualisation des données. Si le terme de data science provient de l’économie numérique, les activités qu’il recouvre (extraction, traitement, analyse des données) dépassent ce cadre, pour désormais prendre place dans d’autres secteurs confrontés aux grands ensembles de données, tels la recherche scientifique ou le journalisme des données.

Cette journée d’étude vise à interroger les enjeux théoriques et pratiques des recherches portant sur la « libération des données ». Elle sera l’occasion d’une réflexion critique sur le saut quantitatif qu’induisent les grandes masses de données pour la recherche, les tournants notamment disciplinaires et épistémologiques qu’elles peuvent entrainer, la notion d’auteur ou de producteur dans un tel contexte, les stratégies développées par les acteurs publics ou privés, les formes de l’appropriation civile et citoyenne des données, ou encore sur l’écosystème des flux de données qui se met en place actuellement. La multiplication des initiatives locales qui visent à développer des applications de services reposant sur l’utilisation des données libérées, et les enjeux commerciaux qui y sont afférents seront aussi au cœur de cette journée d’étude.

Les réflexions épistémologiques, travaux en cours et position papers sont les bienvenus et peuvent s’articuler autour de l’un des axes suivants :

1- Les données numériques et la recherche en SHS : histoire et épistémologie

2- Les enjeux politiques de l’ouverture des données, participation citoyenne et éco-systèmes locaux.

3- Nouvelles médiations sociotechniques, formation et professionnalisation.

L’annonce