Science ouverte : une base de données internationale pour mutualiser l’imagerie cérébrale de primates

Publié le 29 octobre 2018, par Thérèse Hameau

« Ouvrir à toute la communauté scientifique les données d’imagerie cérébrale de primates obtenues dans les laboratoires : c’est l’objectif de la base de données PRIME-DE1, créée par un consortium international de 22 équipes travaillant avec des macaques, dont six équipes du CNRS, de l’Inserm et du CEA. En raison d’une organisation cérébrale très proche de la nôtre, le macaque reste un modèle essentiel pour l’étude du fonctionnement du cerveau humain et de ses pathologies. Cette initiative, décrite dans la revue Neuron le 27 septembre 2018, permettra d’augmenter la pertinence statistique des résultats obtenus et de diminuer le nombre d’animaux utilisés.

... »

Le communiqué de presse