Une nouvelle plateforme en accès libre pour soutenir la biodiversité

Publié le 10 septembre 2018, par Thérèse Hameau

« Avec leur riche biodiversité, les systèmes aquatiques présentent de nombreux avantages pour notre économie et notre société. Cependant, les activités humaines et les pressions comme la pollution, la surpêche, les espèces envahissantes et le changement climatique mettent en danger ces écosystèmes aquatiques et menacent leur durabilité. Afin d’enrayer et d’inverser la perte de biodiversité aquatique, l’UE a mis en œuvre plusieurs politiques. Mais pour qu’elles soient efficaces, une coordination et une coopération doivent exister entre les différents domaines politiques englobant les écosystèmes marins, côtiers et d’eau douce, ainsi que les solutions commerciales innovantes et l’engagement public-privé.

En 2015, le projet AQUACROSS, financé par l’UE, a été lancé pour soutenir les efforts de l’UE. Le projet a cherché à faire avancer la connaissance et l’application de la gestion écosystémique (GE) pour les écosystèmes aquatiques afin d’atteindre à temps les objectifs de la stratégie de l’UE en matière de biodiversité à l’horizon 2020, ainsi que d’autres objectifs internationaux sur la conservation.

Récemment, le partenaire du projet UNESCO, et plus précisément sa commission océanographique intergouvernementale, a lancé la plateforme d’information (PI AQUACROSS) dans le cadre de ces démarches. Développée entièrement sur la base de logiciels libres, la PI sert de point d’accès central pour les données sur les écosystèmes aquatiques, la biodiversité et les pratiques de GE.

...

À ce jour, la PI compte 642 ensembles de données gérés par 17 organisations. Un manuel publié par AQUACROSS offre des informations détaillées sur l’utilisation de la PI.

... »

Le communiqué de presse