• Accueil
  • Evénements
  • Les chercheurs et leurs données en SHS : quelles pratiques, quelle(s) politique(s) ?

Les chercheurs et leurs données en SHS : quelles pratiques, quelle(s) politique(s) ?

15 juin 2018 - Rennes, France

Publié le 25 mai 2018, par Thérèse Hameau

Journée d’étude co-organisée par l’Urfist de Rennes, la MSHB, le SCD Rennes 2 et la MSH Ange Guépin.

« Argumentaire

Si les données sont au cœur du travail des chercheurs, les chercheurs sont au cœur de toute politique des données. En effet, les chercheurs (doctorants, enseignants-chercheurs, chercheurs, ingénieurs de recherche) sont à la base de tous les processus liés aux données de recherche, ils sont présents dans la totalité du cycle de vie des données, depuis la production jusqu’au partage, en passant par le traitement, le stockage, l’archivage, etc. Or aucune politique de description, de stockage, d’archivage et de partage des données ne pourra se mettre en place sans leur adhésion. Et pour obtenir leur accord et leur implication, encore faut-il bien connaître leurs pratiques réelles, leurs besoins, leurs attentes, leurs craintes. Cette connaissance est indispensable et semble constituer le préalable à toute action locale pertinente. L’un des enjeux de la connaissance des pratiques des chercheurs porte notamment sur la mesure de l’écart entre les discours (d’injonction, de recommandation...) et les pratiques et les représentations des enseignants-chercheurs, le tout au regard de la complexité des questions posées par les données de recherche, notamment en SHS. Le statut, la définition même des données de recherche posent des questions spécifiques en sciences humaines et sociales, en arts, en lettres ou en langues.

Pour mieux connaître ces pratiques des chercheurs, deux enquêtes, parmi d’autres, ont été menées dans deux universités de sciences humaines et sociales, à l’Université Lille 3 en 2015 et à l’Université Rennes 2 en 2017. Ces deux enquêtes à la fois proches (la seconde s’est fortement inspirée de la première) et différentes (enquête qualitative en plus de l’enquête quantitative à Rennes 2) aboutissent à des résultats qu’il nous semble intéressant de confronter lors d’une journée d’étude.

...

Objectifs

Elle vise deux objectifs :

  • Mieux connaître les pratiques des chercheurs en SHS en matière de données de recherche, en confrontant les deux enquêtes de Lille 3 et de Rennes 2 ;
  • Réfléchir à partir de la connaissance de ces pratiques et de ces besoins aux politiques à mettre en place.

... »

L’information