Les données de la recherche : Entretien avec Joachim Schöpfel et Alexandre Serres – Périmètres et pratiques.

Publié le 24 mai 2018, par Thérèse Hameau

Joachim Schöpfel et Alexandre Serres répondent aux questions sur les données de la recherche dans un entretien mené par Hans Dillaerts, maitre de conférence en Sciences de l’information et de la communication (SIC) à l’Université Montpellier III.
Joachim Schöpfel est enseignant-chercheur en SIC à l’Université de Lille et membre du laboratoire GERiiCO.
Alexandre Serres est maître de conférences en SIC. Il est co-responsable de l’URFIST de Rennes depuis 2002, et animateur du groupe de recherche sur les cultures et la didactique de l’Information.

Les thèmes abordés sont les suivants :

  • la définition des données de la recherche
  • la différence entre les « données de la recherche » et les « données académiques » ou universitaires et leur périmètre
  • les raisons de l’effervescence autour des données de la recherche
  • les enjeux liés aux données de la recherche en SHS et en STM
  • les pratiques professionnelles des chercheurs selon les disciplines
  • les pratiques professionnelles des chercheurs selon la nature et les types de données
  • les problématiques (déontologiques, méthodologiques) soulevées le plus souvent par les chercheurs relatives au partage et à la publication des données de la recherche
  • la perception des chercheurs vis-à-vis des plans de gestion de données de la recherche
  • les actions que peuvent mener les professionnels de l’IST et les bibliothécaires pour accompagner les chercheurs.

Il est fait mention dans l’entretien de l’enquête menée à Rennes 2 en 2017 : « Données de la recherche en SHS. Pratiques, représentations et attentes des chercheurs : une enquête à l’Université Rennes 2 » dont voici le résumé :
« Quels sont les types de données de recherche collectées, traitées et produites dans une université de lettres et sciences humaines et sociales ? Quelles sont les pratiques des chercheurs en SHS en matière de stockage, d’archivage, de diffusion, de partage de leurs données de recherche ? Quelles sont leurs représentations et leurs définitions des données de recherche, leur position par rapport au libre accès ? Quels sont leurs besoins prioritaires en matière de gestion ou de partage des données de recherche ? Comment perçoivent-ils le bon niveau d’une politique des données ? C’est pour répondre à toutes ces questions qu’une double enquête, statistique et qualitative, a été menée à l’Université Rennes 2 au printemps 2017, enquête portée par l’URFIST (Unité Régionale de Formation à l’Information Scientifique et Technique) de Rennes, la Maison des Sciences de l’Homme en Bretagne et le Service Commun de Documentation Rennes 2, avec le soutien des instances de l’université. Le rapport et ses annexes en présentent ici tous les résultats, avec un certain nombre de propositions pour une politique des données de recherche. »

L’interview